?
0 item
Lépiote déguenillée
Lepiota rachodes
Comestibilité
Présent dans
M

Les caractéristiques générales de la lépiote déguenillée sont les mêmes que celles décrites pour la lépiote élevée, afin de bien les distinguer des amanites toxiques ou mortelles. Elle se différencie de la lépiote élevée par les écailles du chapeau qui sont plus grosses et non disposées de façon concentrique, par sa forme plus trapue et par son habitat plus riche en matières organiques d’origine animale et en compost. Il fructifie souvent en cercles de fées.

Sa chair a tendance à devenir blanc orangé ou roussâtre à la cassure; ce qui s’observe mieux en coupant le pied. Certaines personnes sont allergiques à ce champignon. Lorsqu’on le mange pour la première fois, on devrait y aller de façon modérée, comme ce devrait être le cas pour tous les nouveaux champignons que l’on consomme.

Il s’agit d’un excellent comestible dégageant une odeur agréable. On aurait avantage à multiplier les talles partout où la matière organique abonde. Si on entretient les colonies en ajoutant du matériel organique au début de chaque printemps, cette lépiote fructifiera de façon constante année après année si les conditions météo sont favorables.

Photos: François Rousseau.

Habitats de ce champignon :

Cliquez sur les miniatures
pour une photo agrandie
Espèces compagnes possibles
+
Lépiote élevée
Lepiota procera
+
Pied bleu
Lepista nuda
+
Morille blonde
Morchella esculenta